Les herbes de la lune, tome 2

Auteur Anne Laure
Editeur Chat Noir Eds Du
Date de parution 01/09/2015
Collection Cheshire
EAN 979-1090627819
ISBN 1090627815
Format 21 x 15

Quatrième de couverture:

« Mon équilibre personnel me faisait penser à un sablier. Il était de mon devoir de garder la même quantité de sable de chaque côté de l’ampoule en verre. Vie humaine. Vie druidique. En franchissant la ligne, je me perdrais. » Après avoir embrassé sa véritable nature, Abigail va faire face à ses ambivalences pour gagner sa place au sein de la communauté, entre apprentissage et déboires sentimentaux.

L’avis des sorcières:

Suite et fin de ce dyptique ! Ça faisait quelque mois que j’avais lu le tome 1, que j’avais beaucoup aimé. L’auteure avait su m’emmener dans son histoire et j’attendais avec impatience de découvrir la suite, de savoir ce qu’il allait advenir d’Abigaïl. Cette suite est plus sombre. Abigaïl découvrait ses pouvoirs et le monde druidique dans le tome 1 ; elle devait faire face à des puissances qui l’a dépassait. Ici, Anne Laure en fait voir de toutes les couleurs à notre héroïne. Il faut dire qu’elle a un sacré héritage, et qu’il va lui falloir faire des choix, pas forcément faciles, et pas sans conséquences, pour elle et ses proches. Elle doit faire face à différentes factions : l’une veux l’utiliser, la manipuler, une autre la craint et veulent rayer la menace qu’elle peut représenter, d’autres la soutiennent… Pas facile pour Abigail de faire la part des choses, de savoir où se trouve ses alliés et ses ennemis…  On en apprend plus sur ses origines, sur son entourage. Abigaïl  est loin d’être à l’aise dans tout ce mic-mac, elle s’isole, Tim n’est pas là pour la soutenir. Comment faire les bons choix quand tous ont l’air de la manipuler ? A qui faire confiance alors qu’elle ne se fait déjà pas confiance elle-même ?

Anne-Laure a encore su retranscrire toute la complexité des sentiments de ses personnages. Et c’est ce qui fait la force première de son roman. Ajoutez à cela une histoire menée sans fausse note. Même si la disparition d’un des personnages a été douloureux (je l’aimais bien !), elle a été nécessaire à l’histoire, et lui a donné encore plus d’impact.

On retrouve  le travail de recherche  sur la culture druidique, comme sur le tome 1, même si on le ressent moins dans ce tome (Le tome 1 était là pour poser toutes ses bases). Les ambiances et les décors sont bien retransmis et permettent une belle immersion dans l’univers. Les événements s’enchaînent et donne un rythme à l’histoire. J’ai d’ailleurs dévoré ce livre qu’en quelques jours !

J’ai donc passé encore un très  bon moment avec  ce tome 2. Un peu triste d’abandonné les personnages.

Publicités