IMG_4243.png

Quantité de mots se sont forgés à Paris, de la « poubelle », née de l’action d’un préfet, à la « pipelette », née d’un personnage de concierge inventé par Eugène Sue. Les expressions ne sont pas en reste. Ainsi « La tournée des Grands Ducs », qui signifie « faire la fête en dépensant sans compter », s’est forgée à la fin du XIXe siècle quand les rejetons de l’aristocratie russe entreprirent de faire de Paris leur terrain de jeux. La locution « Mariés à la mairie du XIIIe » date du temps où Paris ne comptait que douze arrondissements, désignant un couple vivant en concubinage. « Être charrette » évoque une situation de bouclage sous pression d’un projet en un laps de temps très court. Savoureux, ce florilège recueille 120 mots ou locutions apparus sur les bords de Seine en en expliquant l’origine et le berceau.Dominique Lesbros est l’auteur de nombreux ouvrages aux éditions Parigramme, parmi lesquels Paris, immeubles insolites, Promenades dans les villages de Paris, Musée insolites de Paris, Le Monde à Paris, Découvertes insolites autour de Paris, Curiosités de Paris, 100 Paris en un…

Auteur Dominique Lesbros
Editeur Parigramme Eds
Date de parution 02/02/2017
EAN 978-2373950144
ISBN 2373950146
Nombre de pages 157

L’avis des sorcières:

Nous avons reçu ce livre dans le cadre des téléchargement (10) de Babelio et nous les remercions ainsi que les éditions logo-parigramme

Encore une fois les éditions Parigramme nous propose un joli ouvrage à la découverte de Paris.

Le livre en lui-même est un bel objet à la couverture épaisse même si je trouve dommage qu’il n’y ai pas de cordon pour servir de marque-page. En effet c’est le genre d’ouvrage qu’on feuillette et cela aurait été un plus afin de marquer l’arrêt.

Le livre est divisé en quartier selon là où sont nées les expressions. J’ai apprécié de découvrir l’origine de certaines que j’employais sans savoir d’où elles venaient. J’en ai découvert d’autres que je n’avais jamais entendu. Certaines sont complètement désuètes.  Parfois l’origine m’a laissée perplexe tant cela parait farfelu.

La mise en page ne m’a pas trop plu. Dommage. En effet si l’idée de mettre une expression par page est intéressante cela donne une impression de peu de contenu et les images renforce cela et paraissent n’être là que pour combler.

Et vous ? l’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Vous fait-il envie?

Advertisements