Il était une fois une liste de Robin Gold

De retour dans la maison familiale, Clara tombe sur une liste rédigée dans son enfance où elle avait énuméré tout ce qu’elle souhaitait accomplir avant l’âge de 35 ans. L’optimisme refaisant surface, elle entreprend alors de réaliser ses rêves de petite fille L’amour en profite alors pour faire son apparition.

Un savoureux roman ponctué d’humour qui rappelle que les petits bonheurs pourraient bien changer le cours de nos vies.

Couverture souple. 11 x 18 xm
Référence : 00800943
Collection Piment
éditions France Loisirs
L’avis des sorcières:

Je n’ai pas été emballée par cette histoire.

Clara  perd son fiancée à quelques jours de son mariage.  Elle sombre dans la dépression jusqu’au jour où, de passage chez sa mère elle redécouvre une liste qu’elle avait écrit enfant.  19 choses à faire avant ses 35 ans. Justement ses 35 ans elle s’en approche à grand pas. Lorsqu’elle tombe par hasard sur Billy Warrington dans une file d’attente elle se jette sur lui et l’embrasse. Tant pis si on la prend pour une folle, tant pis si il est gay, ce qui compte c’est qu’elle ai réalisé une chose de sa liste. Son frère lui conseille d’essayer de tout réaliser, peut être que cela pourrait l’aider à aller mieux d’avoir un nouveau but…

L’idée de départ est sympathique. Sauf que Clara est loin d’être une femme forte et son comportement m’a agacée plus d’une fois. Elle s’apitoie sur elle-même, elle est butée et son caractère m’a fait levé les yeux au ciel plus d’une fois. Et sa liste ne m’a franchement pas emballé… wahou Clara a volé une Barbie et va la rendre 20 ans plus tard, wahou Clara a cassé un vase et va le remplacé. Ça casse pas trois pattes à un canard !

La romance dedans est assez conventionnelle et ne m’a fait ni chaud ni froid.

Du coup je n’ai pas vraiment réussi à accroché au personnage et à l’histoire, quand à l’écriture elle reste simple sans rien de particulier. Je n’ai même pas trouvé ça drôle.

C’est une lecture facile (même si j’ai trouvé certain moment trèèèèès long) mais que j’ai trouvé sans grand intérêt et je me suis ennuyée avec ce livre.

Pour lire la reconstruction d’une personne après un deuil avec une liste je crois que je vais aller lire PS. I love you de Cécelia Ahern, qui elle m’a déjà séduite par son écriture.  (en plus il y aura de beaux irlandais ! )

Et vous ? l’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Vous fait-il envie?

*Marie*

Publicités