Dangerous perfection
Auteur Abbi Glines
Editeur Lattes
Date de parution 14/01/2015
Collection &moi
ISBN 2709647060
EAN 978-2709647069
Nombre de pages 260
Format 21 x 13

Quatrième de couverture:

Décidée à se libérer de son douloureux passé et de vivre enfin sa vie, Della entreprend un road-trip en solitaire. De passage en Floride, elle croise sur sa route le beau Woods. S’ensuit une nuit passionnée, une nuit qu’ils avaient prévue sans lendemain. Mais un coup du destin les réunit de nouveau quelques mois plus tard. Sauf que Woods doit se marier avec une riche héritière et que Della est encore trop fragile pour s’engager dans une relation. Pourtant, face à l’ampleur de leurs sentiments, il leur est difficile de garder leurs distances…

L’avis des sorcières:

Dans le magasin la couverture claire et esthétique m’avait attirée. J’ai résisté! Mais une sortie livresque entre fille de trop m’a fait craquer. Ensuite j’ai lu la critique  chez Moody  qui m’a confirmé mon envie de le lire. J’ai donc abandonné ma lecture en cours pour partir à la rencontre de Della et Woods.

Ce livre commence trois ans plus tôt et on comprend que l’enfance de Della n’a pas été simple et qu’elle sera marquée à vie. Puis nous suivons sa rencontre avec Woods qui ne devait être qu’un coup d’un soir car elle part faire un road trip. Au bout de quatre chapitres l’histoire commence vraiment.

Rapidement on est mis dans le bain avec une scène de sexe mais rien de vulgaire, rien qui ne m’ai choquée. Le livre est ponctué de ce genre de scène mais il n’y a pas que ça , je vous rassure car au delà il y a une histoire d’amour. Celle de Della et Woods donc, qui tombent amoureux l’un de l’autre au point d’être prêt à tout perdre, à se posséder.

Les quelques premiers chapitres m’ont gênée. Peut être me fallait il le temps de m’habituer au style d’écriture de l’auteur ou au caractère des personnages. Je suis passée outre pour lire la suite et je n’ai pas regretté.

Woods est un personnages charismatique, le genre d’homme que l’on voudrait rencontrer. Mais tout au long du livre je me le suis représenté plus vieux alors qu’il est dit qu’il n’a que 24 ans. Sa personnalité, ses réactions me le faisait voir plus âgé.

Della est touchante. Elle a souffert , est désorientée et a peur que ses faiblesses lui fassent perdre l’homme qu’elle aime. Elle n’a pas toujours les réactions que l’on attendrait d’elle mais vu son histoire et son (très) jeune âge on l’excuse.

La fin nous laisse sur un point d’interrogation. Comment nos héros vont gérer la suite de leur romance.

Même si ce n’est pas le roman du siècle, j’ai envie de lire la suite( qui est déjà dans ma pàl) . Un livre où l’on se laisse aller à la rêverie des plages huppés américaine par ces temps maussade ça fait du bien.  On surfe un peu sur la vague ouverte par 50 nuances mais on en est loin. Un livre parfait pour une lecture sans prise de tête avec une chouette histoire d’amour.

Elle n’était pas mienne et ne le serait jamais, mais ça ne changeait en rien mon émotion. J’étais devenu possessif à son égard. Je voulais qu’elle soit en sécurité et heureuse. Ce soir, j’avais eu la trouille de ma vie. Quelque chose ne tournait pas rond chez Della. Impossible d’ignorer mon désir de la rabibocher

 

 

 

Publicités