La gardienne du miroir – Tome 1: Louise de Laetitia Reydners

La gardienne du miroir

 

Poche: 478 pages
Editeur : Gil Editions; Édition : Gil éditions (2014)
Langue : Français
ISBN-10: 2930770023
ISBN-13: 978-2930770024

Quatrième de couverture:

Connaissez vous la légende de château de Gombervaux? Édifié par le Diable en 1338, le manoir est construit sur une butte surplombant les environs. Contre toute attente, le seigneur des lieux refuse ensuite d’en payer le prix au Malin. Pour se venger, celui-ci fait disparaître le tertre… au fond d’un léger vallon. Mais saviez-vous que ce récit, ne s’arrête pas là ? Il semblerait qu’un enchanteur aurait emprisonné le démon derrière la glace d’un miroir…

À Vaucouleurs, en 2012. Au décès de sa grand-mère, Louise hérite d’un étrange présent … Quelques jours plus tard, elle fait la connaissance d’un mystérieux jeune homme qui semble toujours être là au bon moment. Petit à petit, la jeune femme découvre que la légende qui entoure le miroir est bien réelle. Pièce maîtresse du grand échiquier de Dieu, elle est amenée à choisir entre le Bien et le Mal. Mais l’ange de lumière est-il celui qu’elle croit ? Partagée entre Amour et Raison, suivra-t-elle la bonne voie ?

L’avis des sorcières:

 Lorsque Louise perd sa grand-mère elle ne s’attendait pas à recevoir en legs un étrange héritage: un miroir ancien et une lettre mystérieuse.  Très vite elle se rend compte que sa grand-mère ne perdait peut-être pas complètement la tête lorsqu’elle parlait de miroir du diable.  Des hommes étranges la menace pour le récupérer et en plus deux séducteurs se disputent ses faveurs.

La prophétie est en cours et la jeune femme en  sera un des pions à ses dépends car malgré ce que Michaël et Samaël lui répète peut elle encore user de son libre-arbitre?

L’auteure n’hésite pas à mélanger religion, mythologie, légendes et contes pour servir de manière sympathique son histoire. Elle fait de nombreux clins d’oeil à des films, séries, musique de notre époque et j’ai souvent sourit à ses références ( j’ai les mêmes ^^)

Moi qui aime les récits régionaux j’ai apprécié de découvrir la légendes de Gombervaux et j’aimerai un jour découvrir ce site. Et même si l’auteure précise dès le début que tout cela est fictif j’ai aimé me perdre dans cette histoire.

Louise est un personnage attachant qui est prise entre deux feux. Le bien et le mal, Dieu et le Diable, Michaël ou Samaël ou devrait je dire Michaël ET Samaël. C’est une jeune femme moderne qui aime ses amies, sortir, boire et qui a un travail qui lui plait. Elle est confrontée à des choses qui  la dépasse mais fait ce qu’elle pense être le mieux pour protéger et défendre ses amis, quitte à pactiser avec le diable.

Sacha et Chloé sont les meilleures amies de Lou. Elles sont très sympathiques et font tout pour soutenir Louise même si elles sont un peu dépassées.

Les deux figures masculines sont opposés mais magnétiques et je dois avouer que j’ai un faible pour Samaël malgré tout ( mon côté sombre est ressortie ^^ ). J’ai trouvé que Michaël était trop effacé même si son choix n’est pas facile. Il ne s’implique pas assez. Peut être que mon avis changera avec le tome 2.

L’auteure fait de nombreuses références bibliques. Cela ne m’a pas dérangée étant assez ouverte sur toute forme de religion mais ce contexte peut peut-être gêner d’autres lecteurs plus réfractaires.

L’écriture de Laëtitia est simple. Elle va a l’essentiel pour créer un texte dynamique. Les pages se tournent vite et trop rapidement nous arrivons à la fin et quelle fin! . J’ai noté quelques coquilles mais pas beaucoup.

J’ai hâte d’être aux Imaginales pour revoir le sourire radieux de Laëtitia et acheter la suite.

– Prue et Piper ne se joignent pas à toi aujourd’hui? s’étonna-t-elle.

– Tu nous compare aux soeurs Halliwell? ne me dis pas que toi aussi tu nous considères comme des sorcières? Pas toi?

Publicités

2 réflexions au sujet de « La gardienne du miroir – Tome 1: Louise de Laetitia Reydners »

  1. Ping : Livres présentés # 2 | même les sorcières lisent

  2. Ping : La gardienne du mirroir – tome 2: Samaël de Laetitia Reynders | même les sorcières lisent

Laisser une formule magique

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.