Les chroniques du jiang hu: Les 4 élixirs du docteur Zhu de Romain d’ Huissier

Les 4 elixirs du docteur Zhu

EAN13 9782357900240
ISBN978-2-35790-024-0
éditeur: le Carnoplaste
Date de publication: 05/2014
Series Les chroniques du jiang hu

Quatrième de couverture:

De nombreuses légendes entourent Demoiselle Li Hua-Tie, la Petite Fleur de Fer, mais une chose est certaine :
elle maîtrise à merveille le Bagua Quan – la Boxe des Huit Trigrammes.
Accompagnée de son fidèle serviteur mongol Torgaï, la voici invitée par les Quatre Dignitaires du Ciel
au Manoir de la Grande Concorde, ce lieu construit par l’énigmatique Ju Jian
où se résolvent bon nombre de conflits.
La Demoiselle devra arbitrer une délicate affaire : qui, du Serpent à Deux Têtes,
de l’Immortel aux Poings de jade, du Général à la Lance Écarlate
ou du Dragon aux Griffes d’Or, boira l’élixir d’immortalité du docteur Zhu ?
Et qui, dans l’ombre, impitoyablement, entreprend de tuer un à un ces valeureux héros du jiang hu ?

L’avis des sorcières: 

Cette lecture est dans la même veine que La rédemption du Phoenix. Nous retournons donc dans le Jiang-hu. Cette fois-ci nous suivons les pas de Li Hua-Tie, ou Petite fleur de fer. C’est une légende dans le monde des arts-martiaux. Les 4 Dignitaires de Ciel vont l’inviter pour arbitrer un différent qui les opposent : qui boira l’Elixir d’immortalité du Docteur Zhu. C’est donc accompagnée de son fidèle serviteur Torgaï qu’elle se rend au Manoir de la Grande Concorde, lieu construit dans le but des régler les conflits.

J’ai beaucoup aimé me replonger dans cet univers de chevalerie médiévale. Le scénario est différent du premier fascicule (oui nous sommes toujours dans ce format) : ici ce n’est pas une quête personnelle, mais plus une enquête. Elle est certes basique mais bien menée. L’écriture est aussi efficace que dans la Rédemption du Phoenix. Les personnages sont bien construits : Li Hua-Tie et Torgaï sont un duo de choc : ils se connaissent bien, savent ce que l’autre veut, mais leur relation reste mystérieuse : on ne sait rien de leur rencontre, du lien qui les unis. Mu Fanyi m’a touchée aussi.

Bref, ça a été une agréable lecture. J’aimerai bien pouvoir en lire d’autre…

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les chroniques du jiang hu: Les 4 élixirs du docteur Zhu de Romain d’ Huissier »

  1. Ping : Livres présentés # 4 | même les sorcières lisent

Laisser une formule magique

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s