LunesSang_petit.png

Auteur : Florence Cochet
Date de parution : 11 février 2016
Série : Par le sang (cinquième et dernier épisode)
Genre : Romance fantasy, Vampires
Longueur : Novella (27 000 mots)
Sensualité : Doux

Résumé:

Shandra, Shyle, Kalhen et Dragann parviennent enfin au temple de Bhelan, où le jeune prince Dominick est retenu prisonnier. Mais, lorsqu’ils y pénètrent, les lieux semblent désertés. Quelqu’un a trahi leur arrivée, permettant à leurs ennemis de s’enfuir.

Pour espérer les rattraper, Shandra et ses compagnons doivent d’abord triompher des nombreux pièges et sortilèges que recèle l’endroit sacré. En sortiront-ils tous vivants ?

L’avis des sorcières:

Merci aux  Laska pour cet envoi.

Par le sang – 1: Premier sang de Florence Cochet

Par le sang – 2 : L’Oeil de sang de Florence Cochet

Par le sang- 3 : Magie de sang de Florence Cochet

Par le sang – 4 : Magie de sang de Florence Cochet

Alors là ! Wahou. Cet épisode clôture en apothéose cette saga. Je l’ai adoré !

On retrouve tous nos personnages mais on va de découverte en découverte. L’auteure ne nous ménage pas ici au point que j’ai pesté et hurlé plus d’une fois tant elle malmène Shandra et ses compagnons. (Comment l’auteure pouvait elle faire ça à Kalhen ??? et Shyle ??? non mais c’était une torture ces passages !)

Shandra se révèle moins froide, plus humaine dans ce final. On lui découvre… ha ben non je ne vais pas vous dire ^^ pour ça il faut lire Par le sang en entier.

J’ai adoré, comme toujours, Gobe-mouche ! Ses facéties m’ont amusée et je le trouve trognon.

Chaque personnage se dévoile un peu plus et on en apprend énormément sur eux.

Niveau intrigue je pense que c’est le meilleur épisode de cette saga. Il nous tient en haleine tout du long. J’ai adoré être un peu plus proche des dieux de ce monde.

À certains moments je voulais ralentir ma lecture car je savais qu’inexorablement elle me menait à la fin et je ne voulais pas laisser Shandra. Mais l’envie de connaître le dénouement a été plus fort que tout.

Alors pour cette épisode je met un coup de cœur. Bravo Florence Cochet.

Coup de Coeur

Publicités